top of page
Rechercher

Je déprime avant et pendant mes menstruations, pourquoi ? Le Millepertuis peut m'aider.


La période prémenstruelle et menstruelle est souvent un moment du cycle peu confortable dans la vie d'une jeune fille ou d'une femme. Pourtant, si nous nous penchons d'un peu plus près sur ce sujet et sur ce qu'il se passe de manière holistique, nous constaterons qu'il s'agit d'un moment pouvant amener à de grandes richesses. Pourquoi ? Notre utérus est un émonctoire, c'est-à-dire un organe d'élimination naturelle, tant au niveau organique qu'au niveau émotionnel. Hé oui, notre utérus absorbe beaucoup d'émotions ! De plus, c'est

la chute de différentes hormones qui permettent d'évacuer ce qui aurait pu être fécondé, l'évacuation d'une nidation qui ne sert à rien. Je ne vais pas rentrer dans les détails de l'endocrinologie, cela n'est pas mon but ici. Je tiens à rester simple et compréhensive pour toutes. D'un point de vue émotionnel, je ne sais pas si vous avez déjà observé cette période mais vous constaterez certainement que vos tracas, vos problématiques, vos croyances et tout ce qui vous affecte remontent en conscience de manière décuplée. Parfois, c'est à un point démesuré, des idées noires apparaissent, les pensées ne sont plus claires, nous nous sentons épuisées. Cette période devrait être un moment d'introspection et de bilan personnel. Se poser les bonnes questions : " Qu'est-ce qui ne va pas dans ma vie ? Où se situe réellement mon mal-être? De quoi ai-je besoin dans ma vie? " Il ne s'agit pas de trouver les solutions mais bien de repérer ce qui a besoin d'être transformé. La période de "règles", que j'appellerai plus joliment "Lunes", est donc un moment pour éliminer ce qui nous encombre. Pas étonnant que, quelques jours avant, certaines d'entre-nous ont un terrible besoin de nettoyer ! Alors, commençons notre nettoyage par écrire sur une feuille ou dans notre carnet ce que nous ressentons et pourquoi.

Lorsque nos émotions débordent, c'est un exercice qui peut paraître difficile car le discernement n'est plus au rendez-vous. C'est là qu'intervient le MILLEPERTUIS.


Le Millepertuis ( Hypéricum perforatum) ou Herbe de la Saint-Jean :

C'est une plante vivace, haute de 20 à

80 cm, que l'on trouve dans les lieux secs et au bord des chemins, en Europe, en Asie Occidentale, en Afrique du Nord et en Amérique du Nord. Sa tige dressée, rougeâtre, très ramifiée, présente la particularité d'être parcourue dans sa longueur par deux lignes saillantes facilement décelables avec les doigts.

Les feuilles arrondies, opposées, sont bordées de petits points noirs. Les fleurs, groupées au sommet des tiges, épanouissent tout l'été cinq grands pétales jaune d'or, délicatement ponctués de noir au bord.

En pressant fortement les fleurs, quelques gouttes d'un liquide pourpre en sortent, laissant des taches sur les doigts, d'où lors d'un macérat, son nom d'huile rouge. Le fruit est une capsule à trois valves s'ouvrant à maturité. L'utilisation en phytothérapie est réalisée à partir, principalement, des sommités fleuries. Ces jolies fleurs solaires contiennent une essence aromatique riche en carbures térpéniques, des stérols, des triterpènes, de l'acide caféique, de l'acide chlorogénique, des proanthocyanidols, des flavoïdes dont l'hypéroside et

le rotoside, un biflavonoïde et bien d'autres ( Sources : " Petit Larousse des plantes qui guérissent" ; cours de phytothérapie, et autres ).


Le millepertuis : un des plus grand antidépresseur naturel .


Parmi ses propriétés, l'une des plus certifiée est d'être un véritable pansement des "bleus de l'âme". Ses jolies fleurs solaires pourraient symboliser la lumière qui vient éclairer nos noirceurs. Elle est apaisante, réconfortante et dissimule notre brouillard mental sans

les inconvénients des antidépresseurs médicamenteux. Elle ne met donc pas dans un état second, ne provoque pas de lourdeur et n'assomme pas celui qui la consomme. Elle permet juste d'apaiser le mental pour plus de discernement. L'utiliser avant et pendant

vos menstruations vous apportera plus de confort et de sérénité. Un travail de vos émotions sera parallèlement indiqué, pensez-y !

Le millepertuis, comme beaucoup d'autres plantes, n'est pas à prendre à la légère. Il sera interdit de l'utiliser avec d'autres traitements médicamenteux sous peine d'inhiber leurs effets voire d'aggraver le problème. Un conseil personnalisé d'un professionnel est donc recommandé.


Il existe plusieurs manières de la consommer mais les plus simples sont certainement, dans ce cas présent, en gélules

(1 à 2 par jour durant cette période du cycle) ou en tisane (suivant le cas). Le millepertuis ne provoque pas d'accoutumance. Il sera indiqué dans l'aide de beaucoup d'autres problématiques.

Un bilan personnalisé est toujours plus efficace, mieux ciblé et comporte moins de risque. N'hésitez pas à prendre rendez-vous au cabinet à Oupeye ( Liège/Belgique) ou en vision pour une consultation.


Valérie Nassen-Wester : thérapeute spécialisée en relation amoureuse et intime. Sexothérapeute/thérapeute de couple/love coach/naturopathe/énergéticienne.

Message au (+32) 477/95-02-54.




3 vues0 commentaire

Comments


bottom of page